Articles

Affichage des articles du janvier, 2014

LE VENTRE : ENJEU DE LA SANTE PHYSIQUE ET MENTALE ?

Image
Après des dossiers consacrés au ventre par les revues « SCIENCES et AVENIR » (juin 2012) et « CA M’INTERESSE » (décembre 2012), un numéro hors-série de CA M’INTERESSE est paru début janvier avec plus d’une centaine de pages consacrées exclusivement au ventre !
La responsable de la rédaction pose bien d’emblée le rôle vital du ventre dans la santé physique et mentale : “le ventre est un univers dont la flore reste en grande partie à identifier et où l’on découvre à peine que les voies de communication sont à double sens. Moins prestigieux que notre complexe cerveau, apparemment moins vital que le cœur, notre ventre mérite pourtant autant de respect que ces deux organes réunis, lui en compte quinze dont deux vitaux et un système nerveux qui, à part penser et vouloir, est capable de fonctions aussi sophistiquées que notre matière grise. Et surtoutle ventre est l’endroit où se déterminent notre santé physique et mentale, notre espérance de vie. Comprendre ses composantes, leur organisation…

LA MBSR, UNE REPONSE A L’ANXIETE EN GIRONDE BORDEAUX ARCACHON

Image
Le Dr JON KABAT-ZINN, professeur de biologie moléculaire, a crée aux USA une clinique de réduction du stress et un centre de la pleine conscience. Il a notamment conçu le fameux programme de réduction du stress par la pleine conscience en 8 semaines plus connu maintenant sous l’abréviation MBSR (Mindfulness based stress reduction). En mai 2013, il donnait une interview à L’EXPRESS. Il m’a paru intéressant de vous en livrer des extraits. Considérez-vous l'anxiété comme le mal du siècle? “Elle est nécessaire à la survie, mais quand on ne peut trouver une échappatoire aux dangers qu'elle signale, on se retrouve "désarmé". Il faut accepter d'en ressentir les sensations physiques tout en prenant soin de déconnecter celles-ci du raisonnement intellectuel. C'est la pensée qui rend fou, car le mental ne peut rivaliser, en puissance, avec l'anxiété. L'esprit devient alors une prison qui accentue la souffrance. Il vient légitimer l'anxiété en ressassant le s…