Articles

Affichage des articles du septembre, 2013

CHI NEI TSANG ET « DIGESTION EMOTIONNELLE » ARCACHON BORDEAUX

Image
Les taoïstes avaient constaté en leur temps que nombre d’émotions indiquent que certaines énergies négatives sont à l’arrière-plan de beaucoup de maux physiques Le Chi Nei Tsang, très ancienne pratique d’énergétique chinoise du ventre, recycle et transforme les énergies négatives qui bloquent les organes internes et provoquent l’apparition de nœuds dans l’abdomen.

Gilles MARIN, créateur et directeur du Chi Nei Tsang Institute à Oakland (Californie) a développé des techniques, reprises par les praticiens qu’il a formés et certifiés, pour aider les personnes à « digérer émotionnellement » de gros chocs contractés dans leur vie au niveau de l’enfance ou plus récemment. Ces chocs émotionnels sont tapis dans le ventre et parfois remontent à la surface en créant de l’inconfort voire des problèmes sur les plans physique et psychologique. Le Chi Nei Tsang facilite cette « digestion émotionnelle ».Séances à Arcachon, Gujan-Mestras et Bordeaux.
Pour les prochaines conférences sur le "ventre, …

BORDEAUX CHI NEI TSANG ARCACHON

Image
Gilles MARIN, qui est l’un des deux spécialistes à l’échelon international de cette pratique d’énergétique chinoise du ventre explique que le CHI NEI TSANG signifie littéralement “travailler l’énergie des organes internes“. La technique consiste à travailler surtout sur l’abdomen avec des touchers à la fois profonds et légers, afin d’habituer les organes internes à travailler plus efficacement ainsi que tous les systèmes vitaux du corps. Cette pratique va donc favoriser des évolutions. Le CHI NEI TSANG va également aider à la “digestion émotionnelle“ de chocs contractés dans l’enfance ou plus récemment.
Le ventre est souvent considéré comme un “second cerveau“ mais également comme le siège de nos émotions ! Le professeur Mickael GERSHON, professeur de biologie cellulaire et d’anatomie à la faculté de Columbia (Etat de New-York) a dénombré prés de 200 millions de neurones dans le système nerveux intestinal soit autant que dans la moëlle épinière. Pierre PALLARDY, auteur d’un livre à suc…