mardi 10 décembre 2013

LE LAIT, UNE SACREE VACHERIE ?

A une époque, je consommais régulièrement 1 grand verre de lait par jour.
Des douleurs au niveau du système urinaire se manifestèrent sans que je fasse le moindre rapport avec le lait. Un ami m’avait mis alors en relation avec un professeur, chef de service en urologie d’un grand hôpital parisien. A l’issue de la consultation, j’étais rassuré car il ne m’avait rien diagnostiqué de particulier. Deux jours plus tard, ma femme voyait dans une librairie un titre interpellant « le lait, une sacrée vacherie » du Dr Nicolas LE BERRE. “Et si c’était ça ?“ me dit-elle. Après deux jours d’arrêt du lait, les douleurs disparurent.
Je ne savais pas que je serai amené il y a 3 ans, à rencontrer l’auteur du livre à l’occasion d’un stage de yoga qu’il animait sur le bassin d’Arcachon. Ce stage était suivi d’une conférence sur le lait.


Pour le Dr LE BERRE la suppression du lait peut entraîner des disparitions de troubles liés aux sphères digestive, gynécologique, dermatologique, rhumatologique, du sommeil, cardio-vasculaire, O.R.L, pulmonaire, allergie (aux protéines du lait), psychosomatique. L’auteur évoque aussi la possibilité chez certaines personnes d’une intolérance au lactose (sucre du lait).Il souligne également la possible présence dans le lait non bio de substances cancérogènes (pesticides, éléments radioactifs, mycotoxines, nitrates). S’il est difficile d’affirmer qu’il puisse exister un rapport direct entre une consommation importante de produits laitiers et le cancer du sein, le Dr LE BERRE  pense que cela peut nous amener à certaines réflexions… Enfin, il nous alerte sur nos comportements « nous mangeons trop, ne bougeons pas et nous outrepassons presque en permanence les lois naturelles. Nous nous gavons de laitages dénaturés, produits par des bêtes surmenées par une nourriture malsaine provenant de terres polluées ».
Source : le livre “ Le lait , une sacrée vacherie“  a été édité aux éditions « EQUILIBRES aujourd’hui »