LA MEDITATION AGIT POSITIVEMENT SUR LE CERVEAU

 

Ils sont nombreux les scientifiques à démontrer depuis près d’une vingtaine d’années l’impact positif de la pratique méditative sur le cerveau. Les travaux d’Antoine LUTZ (directeur de recherche à l’INSERM de Lyon), Francisco VARELA (neurobiologiste chilien), Richard DAVIDSON (Directeur d’un laboratoire en neurosciences à l’université du Wisconsin), Jon KABAT-ZINN (diplômé du MIT de Boston, professeur de biologie moléculaire et créateur du programme MBSR des 8 semaines), Steven LAUREYS (docteur neurologue et directeur du centre du cerveau au CHU de Liège) pour n’en citer que quelques uns.

Difficile également de ne pas citer la création de l’Institut Mind and Life il y a 32 ans et qui permet, chaque année, l’organisation de conférences scientifiques et de travaux réguliers en neurosciences sous la houlette des plus grands laboratoires de neurosciences dans le monde. L’objectif étant de dialoguer sur la science moderne et la science bouddhiste et de mesurer scientifiquement l’impact positif de la méditation sur le cerveau.

 

Fotolia

La publication du livre du Professeur Steven LAUREYS “ LA MEDITATION C’EST BON POUR LE CERVEAU“ est une nouvelle contribution pour la science. Il y démontre que la méditation de pleine conscience:

- produit de la matière grise et agit sur la matière blanche ce qui a pour effet de favoriser l’attention, la mémorisation, la connectivité et l’activité cérébrale.

- a des répercussions bénéfiques sur la vie sociale, émotionnelle et psychique grâce notamment à une réduction du volume et de l’activité de l’amygdale cérébrale

- atténue la douleur chronique et la souffrance émotionnelle qui en découle

- peut avoir un impact favorable sur le sommeil

-ralentit le rétrécissement des télomères des chromosomes et prolonge ainsi la durée de vie

-régule les émotions et réduit le stress

-se révèle tout aussi efficace qu’un antidépresseur

-développe l’altruisme et la compassion

-fait baisser la tension artérielle et la glycémie et réduit le risque de maladies cardio-vasculaires

-renforce le système immunitaire et le métabolisme et agit favorablement sur de nombreuses pathologies

 

Extraits choisis du livre :

“ La méditation, c’est comme un sport, mais un sport du cerveau…Le cerveau évolue constamment et peut-être entraîné, modifié et reprogrammé de manière tout à fait consciente.

Concrètement, nous observons des épaississements au niveau de sa matière grise (Matthieu Ricard) dans des zones déterminantes pour l’attention (cortex cingulaire et préfrontal), la régulation interne (insula et amygdale) et la mémoire (hippocampe)…Il est possible d’influencer son bien-être psychologique en pratiquant un entraînement mental…Nous pouvons conclure  désormais, avec beaucoup plus de certitude, que la méditation peut s’avérer bénéfique pour le cerveau, pour la capacité de concentration, pour le bien-être émotionnel et pour la santé mentale“.

La MBSR (ou réduction du stress basé sur la pleine conscience) a joué un rôle majeur dans la recherche sur la méditation. Non seulement parce qu’elle est utilisée dans de nombreux centres médicaux en Europe et aux Etats-Unis, mais également parce qu’elle respecte un programme normalisé, validé et reproductible, ce qui est essentiel pour mener une recherche de qualité. Plus de 1300 études cliniques sur la méditation de pleine conscience ont été menées à travers le monde au cours de ces vingt dernières années“.

“Une étude analytique parue dans la revue « NATURE », revue scientifique très réputée, souligne les effets de la méditation sans ambiguïté “ La recherche menée sur la méditation au cours de ces deux dernières décennies confirme dans les grandes lignes l’affirmation selon laquelle la méditation de pleine conscience a des effets bénéfiques sur la santé physique et mentale ainsi que sur les performances cognitives“.

 

Formé par l’équipe du centre de la pleine conscience de la clinique de réduction du stress à Worcester (USA), je mets en œuvre en qualité d’enseignant agréé MBSR  le programme des 8 semaines (8 séances de 2h30 + 1 journée ) selon la méthode du Dr Jon KABAT-ZINN, en Nouvelle Aquitaine et Poitou-Charentes et plus particulièrement au cœur de la Charente-Maritime au château d’ANNEZAY à raison de 2 sessions par an (printemps et automne).

 

Renseignements, dates des sessions et inscription sur : http://www.yvan-wemaere.com/

Posts les plus consultés de ce blog

LES ATTITUDES DE LA PLEINE CONSCIENCE

PROGRAMME MBSR DES 8 SEMAINES EN CHARENTE-MARITIME

LE P’TIT BIO : UN RESTO BIO A BORDEAUX